Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Culture / Le festival du film de Gérardmer couronne l'Américain David Robert Mitchell

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Le festival du film de Gérardmer couronne l'Américain David Robert Mitchell

Nancy (AFP) Dimanche 01 Février 2015

Le président du jury Christophe Gans lors de la remise des prix de la 22ème édition du Festival du film fantastique de Gérardmer le 1er février 2015 (AFP-Jean-Christophe Verhaegen)

La 22ème édition du Festival du film fantastique de Gérardmer a couronné dimanche le réalisateur américain David Robert Mitchell pour son deuxième long-métrage, "It follows", qui dépeint une héroïne en proie à des visions d'horreur, et qui a remporté le Grand Prix du festival et le prix de la critique.

Le prix du jury ainsi que le prix du public ont été remis à l'auteur et réalisatrice française Marjane Satrapi ("Persepolis"), pour "The voices" (sortie en France le 11 mars), dans lequel le protagoniste principal fait ses confidences à ses animaux de compagnie dotés de la parole, dont son chat qui le pousse à commettre des meurtres.

Le prix du jury a également été remis ex-aequo au Britannique Alex Garland pour "Ex_Machina", un premier film très attendu qui avait ouvert le festival mercredi.

Ces deux long-métrages faisaient figure de favoris dans la compétition officielle, qui faisait cette année la part belle aux premières réalisations, principalement américaines et européennes, après des années de domination asiatique.

Une dizaine de films étaient en compétition lors de cette édition, dont le jury était présidé par le réalisateur et scénariste français Christophe Gans, qui avait contribué à relancer le genre fantastique en France au début des années 2000 avec "Le Pacte des loups".

Le prix du jury jeunes et du jury Syfy est revenu au film autrichien "Goodbye mommy", de Veronika Franz et Severin Fiala.

Le jury court-métrage, présidé par le comédien Bruno Wolkowitch, a consacré "Habana" d'Edouard Salier, parmi cinq films en compétition officielle.

Successeur du festival d'Avoriaz, le festival international du film fantastique s'est installé dans la petite station de ski vosgienne en 1994. Doté d'un budget de 600.000 euros, il reçoit environ 40.000 spectateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.