Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Economie / Enquête interne à la Banque d'Angleterre sur une possible manipulation

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Enquête interne à la Banque d'Angleterre sur une possible manipulation

Londres (AFP) Samedi 22 Novembre 2014

La Banque d'Angleterre (BoE) a ouvert une enquête interne sur une possible manipulation d'enchères de fonds mis à disposition des banques lors de la crise financière en 2007 et 2008 (AFP/Archives-Ben Stansall)

La Banque d'Angleterre (BoE) a ouvert une enquête interne sur une possible manipulation d'enchères de fonds mis à disposition des banques lors de la crise financière en 2007 et 2008, indique le Financial Times.

L'investigation, en cours depuis plusieurs mois, est conduite par Anthony Grabiner, déjà chargé d'enquêter sur les allégations de fraudes sur le marché des changes. Selon le quotidien économique, il aurait à ce jour interrogé une dizaine d'employés de la BoE.

Contactée par l'AFP, la Banque d'Angleterre a assuré qu'aucune action n'avait était prise ou était en cours contre l'un de ses employés, déclinant tout autre commentaire.

"Si la Banque menait une enquête ou un audit interne comme elle le fait de temps en temps, il serait absolument inapproprié d'en faire étalage dans la presse", a insisté un porte-parole de la BoE.

Au plus fort de la tempête financière, la Banque d'Angleterre (BoE) a, en plus de ses opérations d'enchères habituelles, mis à disposition des milliards de liquidités supplémentaires chaque semaine pour permettre aux banques de réaliser leurs opérations courantes.

Les informations sur de possibles irrégularités lors de ces enchères interviennent alors que le secteur financier a été secoué par une multitude de scandales récemment, autour du taux interbancaire Libor ou sur le marché des changes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.