Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Economie / Une PDG par intérim a été nommée à la tête de la RATP

Une PDG par intérim a été nommée à la tête de la RATP

Paris (AFP) Mardi 23 Mai 2017

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Enseigne RATP le 24 octobre 2010 à Paris (AFP-LOIC VENANCE)

Marie-Anne Bacot a été nommée mardi PDG par intérim de la RATP, en attendant la désignation du successeur d'Elisabeth Borne, qui a rejoint le gouvernement au poste de ministre des Transports, a indiqué à l'AFP l'entreprise publique.

Membre du conseil d'administration de la RATP, Marie-Anne Bacot a été nommée par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Un texte va être publié au Journal officiel.

"La procédure de nomination du PDG est prévue très précisément par les textes applicables à la RATP et elle doit respecter un certain nombre d'étapes. Il va donc y avoir un intérim à la tête de l'entreprise le temps que cette procédure durera", a indiqué la RATP, sollicitée par l'AFP.

La nomination du successeur définitif de Mme Borne prendra elle plusieurs semaines, et ne devrait intervenir qu'au cours de l'été au plus tôt.

"Le processus reste dans un premier temps assez secret, puisque la première étape consiste à ce que le président de la République propose un nom soumis aux auditions des deux Assemblées. Vu le calendrier électoral, il est probable que lesdites auditions soient repoussées au début du mois de juillet", résumait vendredi la lettre spécialisée Mobilettre.

Les textes régissant ce processus prévoient tout d'abord la nomination, par décret publié au Journal Officiel, d'un nouveau membre au conseil d'administration de la RATP, en qualité de représentant de l'Etat. Le conseil d'administration de l'entreprise propose ensuite formellement au gouvernement la nomination de ce nouvel administrateur, comme PDG de la RATP.

Les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat sont alors saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce. La nomination est confirmée en Conseil des ministres, et, une fois que les deux commissions se sont prononcées favorablement, le président de la République peut nommer le nouveau PDG.

Elisabeth Borne, 56 ans, qui dirigeait depuis deux ans la RATP, a été nommée mercredi dernier ministre déléguée aux Transports. Cette ingénieure, haut-fonctionnaire marquée à gauche et proche de Ségolène Royal, était également passée par la Mairie de Paris et la SNCF.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.