Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Environnement / Des plages des Canaries souillées par le carburant d'un navire russe

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Des plages des Canaries souillées par le carburant d'un navire russe

Madrid (AFP) Vendredi 24 Avril 2015

Photograhie du 12 avril 2015, fournie le 15 avril par les sauveteurs maritimes espagnols, du chalutier russe Oleg Neydanov qui perd du combustible au larges des Canaries (SALVAMENTO MARITIMO/AFP/Archives-)

Du carburant provenant de l'épave d'un chalutier russe qui a coulé il y a près de 10 jours au large des îles touristiques des Canaries est arrivé sur des plages de cet archipel, a annoncé vendredi le gouvernement espagnol.

"Au cours de la journée de jeudi et de la matinée (de vendredi), 200 mètres cubes d'eau de mer avec des restes de fuel ont été récupérés. Sur les plages, 200 kg d'hydrocarbures ont été retirés", a précisé le ministère de l'Equipement dans un communiqué.

Les spécialistes "sont prêts à intervenir si plus de fuel parvenait jusqu'aux plages, ce qui n'est pas arrivé ces dernières heures", a-t-il ajouté.

Des fuites de combustibles avaient été détectées la veille dans l'épave du chalutier par un robot sous-marin à 2.700 mètres de profondeur, là où repose l'épave de l'Oleg Neydanov.

Le 11 avril, un incendie s'était déclaré à bord du chalutier russe, accusé à plusieurs reprises de pêche illégale notamment par Greenpeace, dans le port de Las Palmas, sur l'île de Grande Canarie. Face au risque de propagation du feu aux autres bateaux amarrés, les autorités espagnoles avaient décidé de le remorquer vers la haute mer, où il a coulé le 15 avril, sans faire de victimes.

De mauvaises conditions météorologiques avaient alors empêché d'aspirer les 1.500 tonnes de combustible que contenait le chalutier, selon les autorités.

Les associations de protection de la nature se sont, elles, inquiétées de la dispersion du carburant dans cette zone riche en flore et en faune, dont des cétacés et des tortues.

"Pour l'instant, deux tortues et sept oiseaux ont été récupérés ou soignés" après avoir été couverts de fuel, selon le ministère.

Les îles espagnoles des Canaries, situées en face des côtes d'Afrique de l'ouest, vivent essentiellement du tourisme, avec plus de 10 millions de visiteurs par an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.