Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Environnement / Septembre 2014, le plus chaud enregistré dans le monde depuis 1880 avec 15,72°C

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Septembre 2014, le plus chaud enregistré dans le monde depuis 1880 avec 15,72°C

Washington (AFP) Lundi 20 Octobre 2014

Septembre 2014 a été le mois de septembre le plus chaud du monde sur terre et à la surface des océans depuis le début des relevés de température en 1880 (AFP/Archives-Dong-A Ilbo)

Avec 15,72 degrés Celsius, septembre 2014 a été le mois de septembre le plus chaud dans le monde, sur terre et à la surface des océans, depuis 1880, et 2014 pourrait être l'année la plus chaude en 135 ans.

Comme août, septembre a été le 38e mois de septembre consécutif durant lequel la température globale terrestre a été au-dessus de la moyenne du XXe siècle, a annoncé l'Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA) dans son rapport annuel.

La dernière fois que la température moyenne dans le monde en septembre a été en-dessous de la moyenne remonte à 1976.

Le mois dernier, la température moyenne à la surface des océans et des terres s'est établie à 15,72 degrés Celsius, soit 0,72 degré au-dessus de la moyenne du XXe siècle (15 degrés). Avec septembre 2013, ils figurent parmi les six plus chauds mois de septembre jamais enregistrés.

Sur les terres partout dans le monde, les températures ont été plus chaudes que la moyenne, excepté dans le centre de la Russie et certaines parties orientales et du nord du Canada.

"Les records de chaleur ont été enregistrés en particulier dans le nord de l'Afrique occidentale, les régions du littoral du sud-est de l'Amérique latine, le sud-ouest de l'Australie, des régions du Moyen-Orient et quelques régions d'Asie du sud-est".

A la surface des océans, la température en septembre 2014 a été globalement 0,66 degré au-dessus de la moyenne du XXe siècle, qui était de 16,2 degrés.

"Cela marque également la plus haute température enregistrée depuis 1880 à la surface des océans, battant le record du mois dernier", a ajouté la NOAA, affirmant que cette hausse des températures avait été observée dans tous les océans, en particulier au nord-est et dans la partie équatoriale du Pacifique.

- 2014, peut-être l'année la plus chaude -

En 2014, mai, juin, août et septembre ont été les mois les plus chauds jamais enregistrés depuis que ces relevés de température ont été pour la première fois effectués en 1880.

A l'exception de février, tous les autres mois ont été parmi les quatre plus chauds jamais enregistrés pour chacun d'entre eux, précise la NOAA.

Si 2014 maintient ses températures mensuelles au-dessus de la moyenne jusqu'en décembre, elle deviendra l'année calendaire la plus chaude depuis 1880.

Des vacanciers prennent un bain de soleil le 19 septembre 2014 en Corse (AFP/Archives-Pascal Pochard-Casabianca)

Avec une température moyenne de 14,78 degrés Celsius, les neuf premiers mois de 2014 détiennent, ex aequo avec 1998, le record de chaleur sur terre et à la surface des océans. La température moyenne du XXe siècle est de 14,1 degrés Celsius.

Après le sommet de New York et avant la conférence annuelle de l'ONU sur le climat organisée en décembre à Lima, les négociateurs de 195 pays ont rendez-vous cette semaine à Bonn, en Allemagne, pour progresser vers un accord attendu en 2015.

Si rien n'est fait, a menacé le chef de la diplomatie américaine John Kerry, le monde court à la "catastrophe" car "comme vous le savez, la vie sur Terre a un terme".

A un peu plus d'un an de la Conférence de Paris, la tâche est immense avant d'arriver à un consensus sur un texte qui doit permettre de limiter, à terme, la hausse des températures au niveau mondial à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle. Au-delà de ce seuil, les conséquences s'annoncent très coûteuses et dramatiques, préviennent les scientifiques, avec même une adaptation impossible pour certaines populations.

En moyenne, la température du globe a grimpé de 0,06 degré par décennie de 1880 à 2013, mais le rythme de l'augmentation a été beaucoup plus élevé depuis le début des années 1960: en effet, entre 1964 et 2013 la hausse a été de 0,15 degré par tranche de 10 ans.

Le Fonds vert de l'ONU n'a récolté pour l'instant que 2,3 milliards de dollars, dont un milliard promis par la France. C'est très loin de l'objectif de réunir 10 milliards de dollars d'ici la fin de l'année, et 100 milliards par an à partir de 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.