Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Faits divers / Inde: 17 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Bombay

Inde: 17 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Bombay

Bombay (AFP) Mercredi 26 Juillet 2017

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Des secouristes recherchent des survivants après l'effondrement d'un immeuble, le 25 juillet 2017 à Bombay, en Inde (AFP-PUNIT PARANJPE )

Les secours continuaient mercredi à fouiller les décombres d'un immeuble de quatre étages qui s'est effondré mardi à Bombay, capitale économique de l'Inde, et où ils ont déjà trouvé 17 morts.

La veille, le bilan était de six morts et une quinzaine de personnes encore piégées dans les décombres, selon les sauveteurs.

"Dix-sept personnes sont mortes et 28 ont pu être sauvées", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'administration locale chargée des secours, Tanaji Kamble.

Les effondrements d'immeubles sont fréquents en Inde, surtout pendant la saison de la mousson, de fin juin à septembre.

Un autre immeuble s'est effondré le même jour à Calcutta, à l'autre bout du pays, mais ne semblait pas avoir fait de victime.

Bombay est particulièrement touché par ce phénomène, des millions de ses habitants étant contraints de s'entasser dans des immeubles délabrés à cause des prix croissants de l'immobilier et d'un manque de logements sociaux dans cette ville, la plus peuplée d'Inde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.