Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Faits divers / L'adolescent britannique avait piraté le compte d'un ex-chef de la CIA

L'adolescent britannique avait piraté le compte d'un ex-chef de la CIA

Londres (AFP) Vendredi 19 Janvier 2018

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

L'ex-directeur de la CIA John Brennan, à Washington le 23 mai 2017 (AFP/Archives-SAUL LOEB)

Un adolescent britannique ayant réussi à pirater les comptes de plusieurs responsables américains du Renseignement et de la Sécurité intérieure, dont l'ex-directeur de la CIA John Brennan, a comparu vendredi devant la justice à Londres.

Kane Gamble, désormais âgée de 18 ans, a reconnu dix infractions à la législation sur la sécurité informatique entre juin 2015 et février 2016.

Depuis sa chambre de Coalville, dans le centre de l'Angleterre, le jeune homme "a réussi à avoir accès aux comptes de certains Américains, membres très hauts placés du Renseignement et du gouvernement", a affirmé à l'audience le procureur John Lloyd-Jones.

"Il a aussi réussi à accéder aux réseaux de la Justice et de l'agence du Renseignement", a-t-il ajouté.

Le jeune homme est parvenu à extorquer par téléphone des informations aux centres d'appel pour ensuite les utiliser pour pirater des comptes.

Il s'est notamment fait passer pour John Brennan auprès des opérateurs téléphoniques Verizon et AOL.

Le garçon a ensuite réussi à obtenir plusieurs documents sensibles de la boîte mail de l'ancien directeur de la CIA, dont des informations sur des opérations militaires et de renseignement en Iran et en Afghanistan.

"Il semble aussi être parvenu à accéder au cloud (stockage dématérialisé) de M. Brennan", a indiqué le procureur.

Kane Gamble a également réinitialiser le mot de passe, puis pris le contrôle de l'iPad de la femme de John Brennan, avec qui il a parlé au téléphone alors qu'elle appelait l'opérateur AOL.

Le jeune homme a aussi pris pour cible l'ancien responsable de la Sécurité intérieure Jeh Johnson, qu'il a appelé à plusieurs reprises. Il a même réussi à faire apparaître le message "Vous êtes à moi" sur l'écran de la télévision familiale.

Parmi ses autres cibles figurent des conseillers de l'ancien président américain Barack Obama, un agent du FBI, le réseau du ministère de la Justice, dont le dossier de l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique.

Le jeune homme a reconnu avoir transmis à Wikileaks certaines des informations obtenues illégalement.

Arrêté à son domicile le 9 février dernier sur demande du FBI, il connaîtra prochainement sa condamnation.

Selon le procureur, les actes de Kane Gamble visaient à soutenir les Palestiniens et étaient motivés par "la mort de civils innocents".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.