Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / France / Paris: vers une vitesse limitée à 30 km/h fin 2015 dans le centre et l'est

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Paris: vers une vitesse limitée à 30 km/h fin 2015 dans le centre et l'est

Paris (AFP) Lundi 25 Mai 2015

Des voitures à Paris le 14 mars 2014 (AFP/Archives-Kenzo Tribouillard)

Le Conseil de Paris se prononcera mardi sur une limitation de la circulation à 30 km/h dans le centre et l'est de la capitale, indique lundi la mairie de Paris dans un communiqué.

Christophe Najdovski, adjoint EELV à la Maire de Paris chargé des transports, des déplacements et de l’espace public, soumettra au Conseil de Paris "la programmation 2015 de ces aménagements".

Anne Hidalgo, maire PS de Paris, s'est en effet engagée à "généraliser les zones à 30 km/h d’ici 2020, afin d’apaiser l’espace public, de rendre la rue plus sûre et de réduire les nuisances sonores liées au trafic routier", rappelle la Mairie.

"Alors que 20% du territoire parisien est aujourd’hui concerné par une zone 30 ou une zone de rencontre, ce taux atteindra les 30% d’ici la fin de l’année", souligne-t-elle.

"Pour cela, ce programme propose de passer en zones à 30km/h l’ensemble de l’hyper-centre : 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements", précise-t-elle. Il "complète également le maillage des "zones 30" existantes avec de nouveaux périmètres dans les 8e, 11e, 12e, 13e, 17e et 20e arrondissements".

Enfin, il crée de nouvelles "zones de rencontre", sur les plus petits axes, où la vitesse est limitée à 20km/h et où les piétons sont prioritaires", poursuit la Ville de Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.