Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / France / Sarkozy annonce que l'UMP s'appelle désormais "Les Républicains"

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Sarkozy annonce que l'UMP s'appelle désormais "Les Républicains"

Paris (AFP) Vendredi 29 Mai 2015

Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy au Havre, le 26 mai 2015 (AFP/Archives-)

Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi que l'UMP s'appelait désormais "Les Républicains", dans un "Appel à tous les Républicains de France", diffusé sur le nouveau site internet de son parti, republicains.fr.

"+Républicains+, ce n’est pas seulement le nouveau nom d’un parti. C’est le cri de ralliement de toutes celles et de tous ceux qui souffrent de voir la République reculer tous les jours et qui veulent opposer à ce recul un refus déterminé", peut-on lire dans cet appel.

Les militants UMP ont approuvé à 83,28% le nouveau nom "Les Républicains" voulu par Nicolas Sarkozy pour leur parti mais le nombre de votants n'a été que de 45,74%, selon les résultats officiels communiqués vendredi par la Haute autorité de l'UMP.

Les militants, qui étaient invités à répondre à deux autres questions, ont également largement approuvé les nouveaux statuts du parti (96,34%) ainsi que la composition du nouveau bureau politique (94,77%).

L'appel, présenté dans un cadre tricolore, est surmonté du sigle du nouveau parti, un R stylisé, lui aussi tricolore. M. Sarkozy a également tweeté ce texte.

"+Républicains+, c’est le nom de ceux qui préféreront toujours la liberté à toutes les formes de dépendance et choisiront toujours l’ouverture à l’universel contre l’enfermement communautariste, le sentiment d’une destinée commune à la guerre des origines et des mémoires".

"+Républicains+, c’est ainsi que se nomment celles et ceux qui se battent pour l’émancipation de la personne humaine et pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes", +Républicains+, c’est ainsi que se nomment celles et ceux pour qui le combat contre le fanatisme et l’intégrisme, contre l’obscurantisme et la déraison, contre la barbarie et la sauvagerie qui menacent toute forme de civilisation dans le monde, est au-delà de la droite et de la gauche", poursuit M. Sarkozy.

"Républicains de France, vous qui pensez que la Démocratie est plus grande avec la République que sans elle, vous qui regardez la République comme une espérance, le premier de nos devoirs communs n’est-il pas de conserver à nos enfants cette espérance ? La République a besoin de chacune et de chacun d’entre vous".

"Pour que demain, nos enfants retrouvent confiance dans l’avenir en continuant d’écrire une histoire de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité, unissons-nous", conclut M. Sarkozy.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.