Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / High Tech / Google dévoile routes et monastères himalayens du Bhoutan

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Google dévoile routes et monastères himalayens du Bhoutan

Thimphou (Bhoutan) (AFP) Vendredi 24 Octobre 2014

La responsable de la communication de Google Stephanie Shih mon une image de Google Street View au Bouthan sur une tablette le 23 octobre 2014 à Thimphu (AFP-PRAKASH MATHEMA)

Google a ouvert jeudi une fenêtre sur le Bhoutan en dévoilant un projet Street View qui offre des vues à couper le souffle sur les monts blancs, les monastères et les cours d'eau claire de ce royaume méconnu de l'Himalaya.

Le Bhoutan, qui a largement bâti sa renommée sur le "bonheur national brut", promu comme un mode de développement alternatif, est longtemps resté un des pays les plus isolés du monde.

Rejetant les communications modernes, jaloux de ses traditions, le "pays du Dragon-Tonnerre" n'a levé l'interdiction de la télévision qu'en 1999 et se prémunit contre les influences extérieures en limitant le tourisme.

Dans un geste rare d'ouverture, le gouvernement a néanmoins autorisé Google à parcourir le pays pour photographier ses paysages somptueux et les mettre en ligne.

"La plupart des gouvernements aiment Street View parce qu'il permet de promouvoir le tourisme", a indiqué à l'AFP Divon Lan, un des responsables du projet.

"Au Bhoutan, le contexte était très différent -- en clair la question était +comment faire connaître le Bhoutan sans attirer des flots de touristes qui viendraient bouleverser et nuire à notre culture?+".

En mars 2013, une voiture Google a commencé un long périple de 3.000 kilomètres. Le véhicule embarquait 15 objectifs qui ont pris plus d'un million de photos permettant de réaliser des vues à 360°.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.