Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / High Tech / Un internaute sur 5 se dit réticent à communiquer ses données personnelles

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Un internaute sur 5 se dit réticent à communiquer ses données personnelles

Paris (AFP) Lundi 06 Juillet 2015

La confiance des Français envers internet s'érode: un internaute sur cinq est désormais réticent à communiquer ses données personnelles, tandis que trois sur quatre refusent d'être géolocalisés (AFP/Archives-Lionel Bonaventure)

La confiance des Français envers internet s'érode: un internaute sur cinq est désormais réticent à communiquer ses données personnelles, tandis que trois sur quatre refusent d'être géolocalisés, affirme un sondage publié lundi.

Selon ce baromètre biennal 2015 Caisse des dépôts/Acsel consacré à "La confiance des Français dans le numérique", seuls 40% des Français affirment avoir "globalement confiance dans l'usage d'internet".

A l'inverse, ils sont une nette majorité (60%) à juger l'usage d'internet "risqué".

Ainsi 21% des internautes sont-ils désormais "réticents à la communication d'attributs d'identité en ligne", contre 15% en 2013 lors de la précédente enquête, et 5% en 2009.

Parmi les internautes qui n'achètent pas en ligne, les freins invoqués sont tous en hausse en quatre ans : 38% "préfèrent toucher les produits" (contre 30% en 2011), 36% ne veulent "pas communiquer leur numéro de carte bancaire en ligne" (contre 26%) et 31% "n'aiment pas acheter à distance" (15%), notamment. Un internaute interrogé sur deux (50%) n'a pas confiance dans les sites de e-commerce étrangers.

Une nette majorité (61%) jugent "risqué" d'enregistrer leurs coordonnées bancaires sur internet, une proportion en hausse de 14 points en deux ans. Et environ les deux tiers des internautes (68%) ne sont pas intéressés par l'authentification par empreintes digitales pour le paiement mobile.

Aussi, les trois quarts des internautes (74%) refusent d'être géolocalisés, une proportion quasi stable (75%) comparé à 2013.

Et parmi les internautes qui se sont équipés d'objets connectés ou projettent de le faire, 61% se disent "gênés" par le stockage de données des objets connectés sur internet, tandis que 86% le sont par "le partage de ces données avec d'autres acteurs, avec ou sans consentement".

Seuls 18% des internautes interrogés affirment qu'ils communiqueraient en ligne des informations relatives à leur santé, contre 29% il y a deux ans. Et 29% se disent prêts à mettre en ligne des photos, contre 49% en 2013.

Enfin, 86% des internautes ne voient "pas d'intérêt à valoriser leurs données en échange d'avantages".

Ce sondage a été réalisé en ligne du 4 au 12 mars, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif des utilisateurs d'internet en France, selon la méthode des quotas.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.