Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Insolite / Une corneille agresse des facteurs à Vancouver, le courrier s'arrête

Une corneille agresse des facteurs à Vancouver, le courrier s'arrête

Montréal (AFP) Mardi 27 Juin 2017

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Des boîtes aux lettres à Vancouver au Canada, le 7 juin 2014 (AFP/Archives-Robert MacPherson)

Après l'attaque de plusieurs facteurs par une corneille, le service postal canadien a suspendu la distribution du courrier dans un quartier de Vancouver (ouest).

"Nous avons eu des problèmes dans ce quartier quand nos facteurs ont été attaqués par une corneille", a raconté mardi Phil Legault, porte-parole de Poste Canada.

"La sécurité de notre courrier et de nos employés est la priorité", a-t-il ajouté en précisant que les habitants avaient été informés du lieu où retirer leurs plis.

A la suite d'une attaque du volatile, l'un des préposés au courrier est revenu ensanglanté, selon des médias locaux.

"Nous surveillons régulièrement la situation et nous reprendrons la livraison de courrier dès que ce sera sans danger", a assuré M. Legault.

La corneille, baptisée Canuck, s'était illustrée l'an dernier après avoir dérobé un couteau sous le nez de policiers enquêtant sur une scène de crime.

Elle a été vue dans le métro de la ville ou, il y a quelques jours, en train de tenter de dérober un petit-déjeuner dans le McDonald's du quartier.

Canuck a une page Facebook, "Canuck and I" (Canuck et moi), suivie par plus de 50.000 personnes, où des photos et vidéos sont régulièrement postées par les habitants du quartier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.