Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Média / Charlie Hebdo ironise sur la dédiabolisation du FN en une de son prochain numéro

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Charlie Hebdo ironise sur la dédiabolisation du FN en une de son prochain numéro

Paris (AFP) Lundi 02 Mars 2015

La Une du numéro de Charlie Hebdo à paraître mercredi 4 mars 2015 (CHARLIE HEBDO/AFP--)

"Le FN ne fait plus peur", titre à la une le numéro de mercredi de Charlie Hebdo, un slogan illustré par deux militants à l'allure de skinheads, des ailes d'ange dans le dos, un numéro qui sera tiré à 1,56 million d'exemplaires, a annoncé le journal lundi.

"Dédiabolisé à fond!" s'exclame au premier plan un militant au visage patibulaire et couturé, gourdin et treillis sur des rangers, mais avec une lyre et des ailes.

Ce numéro, le troisième depuis la tuerie du 7 janvier contre l'hebdomadaire (12 morts), sera tiré à 1,56 million d'exemplaires, a précisé à l'AFP Éric Portheault, cogérant de l'hebdomadaire satirique. 260.000 exemplaires seront destinés aux abonnés du journal, et 140.000 à l'export, a-t-il ajouté.

Le précédent numéro de Charlie Hebdo, paru mercredi dernier, mettait en couverture une meute aux trousses du journal, avec en tête Marine Le Pen, le pape, Nicolas Sarkozy et un jihadiste, sous la forme d'un chien noir, la kalachnikov entre les dents.

1,5 million d'exemplaires de ce numéro ont déjà été écoulés, sur les 2,5 millions d'exemplaires distribués, a indiqué Éric Portheault.

Paru mercredi 14 janvier, le "numéro des survivants", le premier paru après l'attaque contre le journal par deux jihadistes, avait lui été diffusé à 8 millions d'exemplaires, un record historique pour la presse française.

Avec en couverture une caricature de Mahomet tenant une pancarte "Je suis Charlie", et le surtitre "Tout est pardonné", ce numéro avait suscité des manifestations parfois violentes dans plusieurs pays musulmans.

Avant l'attentat, Charlie Hebdo vendait moins de 30.000 exemplaires chaque semaine. En novembre, le journal, en difficulté financière, avait lancé un appel aux dons pour survivre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.