Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Média / iTELE annonce mettre fin à l’émission "Ca se dispute" avec Eric Zemmour 

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

iTELE annonce mettre fin à l’émission "Ca se dispute" avec Eric Zemmour 

Paris (AFP) Vendredi 19 Décembre 2014

Le chroniqueur, journaliste et écrivain Eric Zemmour arrive au Tribunal correctionnel de Paris le 11 janvier 2011 (AFP/Archives-Jacques Demarthon)

La chaîne d'information en continu iTELE a annoncé vendredi soir mettre fin à l'émission "Ca se dispute" dans laquelle intervenait le journaliste Eric Zemmour, au coeur d'une vive polémique après des propos controversés sur l'islam.

"iTELE a décidé de mettre fin à l'émission CA SE DISPUTE, qui ne reprendra pas en janvier 2015", écrit la chaîne dans un communiqué sans donner plus de détails.

Dans un autre communiqué, la Société des journalistes (SDJ) de la chaîne s'est "félicitée" de cette "prise de position forte" qu'elle "attendait".

"Les déclarations d'Eric Zemmour dans le Corriere della Sera ont profondément choqué les membres" de la SDJ qui s'est "mobilisée" dès le début de la semaine à ce sujet, écrit-elle.

"LA SDJ après consultation estime dans sa très large majorité qu'Eric Zemmour, à cause des propos tenus n'a plus sa place d'éditorialiste sur l'antenne d'iTELE".

Le polémiste, qui travaille aussi pour Le Figaro et RTL, a été très critiqué cette semaine après la diffusion d'un entretien au quotidien italien Corriere della Sera. Il y déclarait que les musulmans "vivent entre eux, dans les banlieues" et que "les Français ont été obligés de les quitter".

Même s'il a réfuté avoir répondu à une question sur la "déportation de 5 millions de musulmans français", comme l'affirme le texte de l'entretien, datant du 30 octobre mais relayé récemment, ses propos ont suscité une vague d'indignation.

De nombreuses associations antiracistes ou de défense des musulmans ont porté plainte contre lui.

Dans une lettre ouverte, plusieurs associations et personnalités politiques et culturelles ont appelé le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à "faire cesser la diffusion de la haine d'Éric Zemmour".

Le polémiste a dénoncé "une manipulation fantastique".

L'auteur du "Suicide français" avait déjà suscité la controverse en écrivant que Vichy avait sauvé des juifs, ou en évoquant des "bandes" d'étrangers qui selon lui "dévalisent, violentent ou dépouillent" la France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.