Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Média / Plus de caméras au briefing de la Maison Blanche? Un dessinateur!

Plus de caméras au briefing de la Maison Blanche? Un dessinateur!

Washington (AFP) Samedi 24 Juin 2017

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Sean Spicer, porte-parole de Donald Trump, lors d'un point de presse à la Maison Blanche, le 20 juin 2017 à Washington (AFP/Archives-NICHOLAS KAMM)

Les caméras et appareils photos étant désormais interdits lors de certains briefings de la Maison Blanche, des médias font preuve d'imagination: un dessinateur a fait son apparition vendredi dans la célèbre salle de presse de la "West Wing".

Frustrée de ne pouvoir retransmettre en direct, comme elle le fait régulièrement, le point de presse de Sean Spicer, porte-parole de Donald Trump, la chaine CNN a envoyé sur place le dessinateur Bill Hennessy, plus habitué aux tribunaux ou à la Cour suprême qu'à la petite salle de presse.

Interrogé sur cette rupture par rapport aux administrations précédentes --démocrates comme républicaines-- qui organisaient tous les jours (sauf événements particuliers) des points de presse filmés, Sean Spicer a défendu son approche.

"Je pense que c'est une bonne chose de pouvoir avoir une discussion de fond sur les politiques. Je pense que le fait que ce soit retransmis à la télévision ne doit pas être l'unique préoccupation", a-t-il argué. "Nous avons souvent été disponibles (pour la télévision) et nous continuerons à l'être", a-t-il ajouté.

L'Association des correspondants de la Maison Blanche (WHCA) a, elle, réaffirmé avec clarté sa position: "Nous pensons que les Américains devraient être en mesure de regarder et d'entendre de hauts responsables américains être confrontés aux questions de médias indépendants, en ligne avec les principes du Premier amendement de la Constitution" qui garantit la liberté de la presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.