Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Monde / Burkina: l'armée désigne le lieutenant-colonel Zida pour conduire la transition

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Burkina: l'armée désigne le lieutenant-colonel Zida pour conduire la transition

Ouagadougou (AFP) Samedi 01 Novembre 2014

Le lieutenant-colonel Isaac Zida dans le centre de Ouagadougou le 31 octobre 2014 (AFP/Archives-Issouf Sanogo)

L'armée a désigné samedi le lieutenant-colonel Isaac Zida pour conduire le régime de transition au Burkina Faso après la chute du président Blaise Compaoré, selon un communiqué publié à l'issue d'une réunion des hauts gradés à l'état-major à Ouagadougou.

"Le lieutenant-colonel Isaac Zida a été retenu à l'unanimité pour conduire la période de transition ouverte après le départ du président Compaoré" par "la haute hiérarchie (militaire), après concertation à l'état-major des armées", selon ce communiqué signé par le chef d'état-major, le général Nabéré Honoré Traoré, qui briguait aussi le pouvoir et qui reconnaît donc la victoire de son rival.

Les deux hommes avaient déclaré vendredi assumer les responsabilités de "chef de l'Etat".

Mais le lieutenant-colonel Zida, le numéro 2 de la garde présidentielle, semblait avoir pris l'initiative samedi sur son rival, impopulaire car jugé trop proche de M. Compaoré.

M. Zida avait annoncé dans la nuit qu'il rencontrerait le général Traoré et la hiérarchie militaire, puis les partis politiques et la société civile ce samedi.

La Constitution burkinabè prévoit que le président de l'Assemblée nationale assure l'intérim en cas de "vacance" du pouvoir, mais le lieutenant-colonel Zida a dit l'avoir suspendue.

L'ex-président Compaoré s'est, lui, réfugié en Côte d'Ivoire après avoir été chassé par une insurrection au bout de 27 ans de pouvoir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.