Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Région Nord-Pas de Calais

Autre région

Votre région sélectionnée : Nord-Pas de Calais

Pour recevoir des informations régionales d'une autre région,
sélectionnez-là sur la carte ci-dessous :

FERMER
Auvergne Bourgogne Champagne Ardenne Lorraine Rhône-Alpes Franche-Comté Alsace Provence-Alpes-Côte d'Azur Languedoc Roussillon Limousin Centre Val De Loire Île-de-France Corse Midi-Pyrénées Poitou-Charentes Aquitaine Pays De La Loire Bretagne Basse-Normandie Haute-Normandie Picardie Nord-Pas de calais
Région sélectionnée : Nord-Pas de Calais
Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Dodo la Saumure ouvre le "DSK", son cinquième établissement en Belgique

Lille, 24 avr 2014 (AFP)

Dominique Alderweireld, alias "Dodo la Saumure", mis en examen dans l'affaire de prostitution dite du Carlton de Lille, a annoncé jeudi l'ouverture d'une nouvelle "maison de plaisir" en Belgique, baptisée le "DSK".

L'ouverture du DSK, "Dodo Sex Klub, en flamand", aura lieu mercredi soir à Blaton, près de la frontière française, "pas loin de Valenciennes et de la sortie d'autoroute", a-t-il déclaré à l'AFP.

"C'est un clin d'oeil et ça m'apporte de la publicité. Commercialement, c'est excellent, c'est fabuleux parce que tout le monde en parle, de DSK (Dominique Strauss-Kahn, ndlr)", a souligné sur le ton de la plaisanterie M. Alderweireld, qui compte ouvrir prochainement un sixième établissement en Belgique, le "Carlton Club".

Le "DSK", qui emploiera "sept filles dont un transsexuel", est "une maison de plaisir qui comptera une +table dance+ et des chambres", a-t-il ajouté.

Renvoyé en correctionnelle aux côtés de 13 autres prévenus dans le dossier du Carlton, "Dodo la Saumure", Français de 64 ans, a toujours nié avoir fourni des prostituées à l'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.