Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Région Nord-Pas de Calais

Autre région

Votre région sélectionnée : Nord-Pas de Calais

Pour recevoir des informations régionales d'une autre région,
sélectionnez-là sur la carte ci-dessous :

FERMER
Auvergne Bourgogne Champagne Ardenne Lorraine Rhône-Alpes Franche-Comté Alsace Provence-Alpes-Côte d'Azur Languedoc Roussillon Limousin Centre Val De Loire Île-de-France Corse Midi-Pyrénées Poitou-Charentes Aquitaine Pays De La Loire Bretagne Basse-Normandie Haute-Normandie Picardie Nord-Pas de calais
Région sélectionnée : Nord-Pas de Calais
Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Mort par arme automatique à Creil: un homme en garde à vue

Lille, 3 mars 2015 (AFP)

Un homme était en garde à vue mardi, quelques heures après la mort par balles d'arme automatique d'un habitant de Creil (Oise) d'une trentaine d'années, a-t-on appris auprès du parquet de Senlis.

Lundi vers 19H20, un homme de 32 ans a été tué dans sa voiture, d'une rafale, sur le parking d'un bureau de poste du plateau de Creil, au sud de la ville, a expliqué la procureure Amélie Cladière.

La victime était connue des services de police, a ajouté la procureure sans plus de précisions. Une vingtaine d'impacts ont été relevés sur place.

Le maire de Creil Jean-Claude Villemain avait évoqué lundi soir l'emploi d'un fusil d'assaut kalachnikov.

Trois heures plus tard, à 22H30, un homme d'une cinquantaine d'années s'est présenté de lui-même au commissariat de Creil.

Il a expliqué avoir rencontré la victime pour évoquer un différend familial, et que ce rendez-vous "a ensuite mal tourné", a rapporté Mme Cladière.

Le quinquagénaire est également défavorablement connu des services de police.

"Selon toutes probabilités", sa garde à vue en cours devrait être prolongée mardi soir, a précisé la magistrate.

L'enquête a été confiée à l'antenne de Creil de la police judiciaire, et des auditions et vérifications se poursuivaient mardi.

Selon Le Parisien dans l'Oise, la victime était bien connue dans son quartier, son frère étant impliqué dans une association culturelle et cultuelle du quartier, considéré comme sensible. L'homme qui s'est rendu serait le beau-père de la victime, affirme le quotidien.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.