Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Santé / Ebola: le président de Sierra Leone décrète l'état d'urgence

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Ebola: le président de Sierra Leone décrète l'état d'urgence

Freetown (AFP) Jeudi 31 Juillet 2014

Le personnel d'un hôpital revêt des tenues de protection le 24 juillet 2014 à Monrovia au Liberia (AFP-Zoom Dosso)

Le président de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a décrété jeudi l'état d'urgence face à l'épidémie de virus Ebola qui a fait 224 morts dans le pays, et annulé son voyage pour le sommet Afrique/Etats-Unis la semaine prochaine.

Evoquant un "défi exceptionnel" lors d'une allocution télévisée, M. Koroma a expliqué "décréter l'état d'urgence, pour nous permettre de prendre des mesures plus fermes face à l'épidémie d'Ebola", sur une période de 60 à 90 jours, éventuellement reconductible.

Le chef de l'Etat a annoncé une batterie de mesures pour enrayer la propagation de l'épidémie, dont le placement en quarantaine des foyers d'Ebola, l'escorte des travailleurs sanitaires par les forces de sécurité et des perquisitions pour repérer les malades présumés.

Le président de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma en visite le 28 mars 2014 à Yamassoukro en Côte d'Ivoire (AFP/Archives-Issouf Sanogo)

"Afin de continuer à prendre directement le contrôle de la situation, j'ai annulé mon voyage au sommet Etats-Unis/Afrique" (prévu à Washington), a-t-il indiqué, précisant qu'il se rendrait vendredi à Conakry pour une réunion sur l'épidémie des présidents de l'Union du fleuve Mano (Guinée, Liberia, Sierra Leone, Côte d'Ivoire, dont les trois premiers sont touchés par Ebola).

M. Koroma a également décrété l'annulation des voyages à l'étranger de ses ministres à l'exception des "engagements absolument essentiels", de toutes les réunions publiques sauf celles consacrées à la lutte contre l'épidémie, et le renvoi du Parlement.

"Ebola est une réalité, et nous devons arrêter sa propagation. Il y a eu plus de 130 survivants de cette maladie", a-t-il plaidé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.