Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Santé / Le Prix Sakharov au médecin congolais Mukwege qui soigne les femmes violées

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Le Prix Sakharov au médecin congolais Mukwege qui soigne les femmes violées

Strasbourg (AFP) Mardi 21 Octobre 2014

Le docteur Denis Mukwege le 25 février 2014 à Washington (Getty/AFP/Archives-Win Mcnamee)

Le médecin Denis Mukwege, qui soigne dans sa clinique de Bukavu les femmes victimes de violences sexuelles dans l'est de la République démocratique du Congo, a remporté le prix Sakharov 2014, a annoncé mardi le président du Parlement européen.

"Félicitations à D. Mukwege", a indiqué Martin Schulz sur Twitter, précisant qu'une "mention spéciale" distinguait le mouvement EuroMaïdan, au centre de la contestation pro-occidentale en Ukraine.

Denis Mukwege, 59 ans, est connu pour l'aide qu'il apporte aux femmes violées dans l'est de la RDC. Il a notamment fondé un hôpital et une fondation dans le quartier de Panzi à Bukavu pour soigner les victimes de cette arme de guerre.

Son combat l'expose au danger. Le 25 octobre 2012, il avait échappé à une tentative d'assassinat au cours de laquelle un de ses domestiques avait été tué.

Denis Mukwege aurait pu rester vivre et travailler en France après ses études, mais le gynécologue a fait le choix de retourner dans son pays, et d'y rester malgré les violences.

Deux autres finalistes étaient en lice: le mouvement EuroMaïdan et Leyla Yunus, une militante des droits de l'Homme emprisonnée en Azerbaïdjan.

Le Parlement a choisi d'attribuer une mention spéciale au mouvement ukrainien, né en novembre 2013 pour protester contre la décision de Kiev de repousser la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne.

M. Schulz a indiqué que le Parlement européen enverrait une délégation en Azerbaïdjan pour rencontrer et soutenir Leyla Yunus.

Le Dr Denis Mukwege, directeur de la clinique de Bukavu en République démocratique du Congo, aux Nations Unies à New York le 30 novembre 2006 (AFP-Stan Honda)

Le prix Sakharov, attribué tous les ans depuis 1988 par le Parlement européen, récompense des personnalités ou des collectifs qui se sont illustrés dans la défense des droits de l'Homme. Doté de 50.000 euros, il sera remis solennellement le 26 novembre à Strasbourg.

C'est le président du Parlement et les présidents des groupes politiques qui choisissent le lauréat, parmi une liste établie au préalable par les députés.

En 2013, c'est la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai qui avait été choisie pour son combat en faveur du droit à l'éducation. Elle a été récompensée cette année par le prix Nobel de la paix, pour lequel le nom de M. Mukwege avait déjà été avancé à plusieurs reprises.

Le Prix Sakharov tient son nom d'Andrei Sakharov, un physicien russe qui a reçu le prix Nobel de la Paix en 1975 pour son travail de défense des droits de l'Homme et de prévention des dangers de la course à l'arme nucléaire. Son premier lauréat, en 1988, fut Nelson Mandela, alors encore emprisonné en Afrique du Sud.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.