Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Santé / Valls: le tiers payant "sera mis en place"

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Valls: le tiers payant "sera mis en place"

Paris (AFP) Mardi 03 Mars 2015

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre de la Santé Marisol Touraine, le 3 mars 2015 (AFP-Dominique Faget)

Le Premier ministre Manuel Valls a affiché mardi son soutien à la généralisation du tiers payant, en assurant que le dispositif serait "mis en place" et en soutenant publiquement la ministre de la Santé Marisol Touraine, dont le projet est contesté par les médecins.

"Les franchises seront supprimées et le tiers payant sera mis en place, dans un premier temps pour les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé, puis il sera étendu", a déclaré le Premier ministre dans son discours de présentation de la nouvelle "feuille de route" du plan pauvreté du gouvernement.

"Et je veux dire ici devant vous, pour ceux qui éventuellement s'inquiéteraient, le soutien total du Premier ministre au texte de loi sur la santé que porte la ministre de la Santé Marisol Touraine", a-t-il ajouté.

Le quotidien économique Les Échos avait affirmé lundi que le gouvernement était prêt à reculer sur le projet de tiers payant, qui permet aux patients de ne rien débourser.

Mesure phare du projet de loi santé, la généralisation de la dispense d'avance de frais à tous les patients d'ici 2017 cristallise les tensions chez les médecins. Le 15 mars, une semaine avant les départementales, les syndicats de médecins organisent une manifestation unitaire contre le projet Touraine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.