Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Santé / Village entier infecté par le virus du sida au Cambodge: enquête de l'OMS

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Village entier infecté par le virus du sida au Cambodge: enquête de l'OMS

Phnom Penh (AFP) Jeudi 18 Décembre 2014

Campagne d'information contre le Sida dans un village du Cambodge, le 29 novembre 2013 (AFP/Archives-Tang Chhin Sothy)

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a appelé jeudi à une enquête "méticuleuse" après l'infection massive d'un village par le virus du sida, où s'est rendue l'Organisation mondiale de la santé.

Plus de cent personnes d'un même village isolé, dont des vieillards et des enfants, ont été testés positifs, selon les derniers chiffres. 800 villageois ont été soumis au test.

"J'appelle à une enquête méticuleuse", a déclaré l'homme fort du Cambodge dans un discours télévisé.

Des équipes du ministère de la Santé cambodgien, de l'OMS et de l'ONUSIDA se sont rendues sur place cette semaine pour proposer des tests gratuits, sur la base du volontariat.

"J'appelle tout le monde à garder son calme et à ne pas écouter ou répandre des rumeurs", a déclaré le ministre de la Santé, Mam Bunheng.

"Nous devons respecter l'intimité des familles touchées et nous assurer qu'elles ne sont pas stigmatisées", a-t-il ajouté.

La piste de l'utilisation d'aiguilles infectées est notamment explorée, avaient indiqué mardi les autorités sanitaires du pays. Les médias locaux affirment qu'un médecin sans autorisation d'exercer a été entendu par les enquêteurs, sur la base des accusations des villageois.

Ces derniers jours, des centaines de personnes paniquées issues de ce village de la province de Battambang ont afflué dans un centre médical de la région pour se faire tester, après avoir appris la nouvelle d'une contamination massive.

Tout a commencé quand un villageois de 74 ans a été testé positif fin novembre dans ce centre, puis sa petite-fille et son beau-fils, a précisé le ministre.

En matière de lutte contre le sida, le Cambodge fait pourtant plutôt figure de bon élève et se rapproche de la prévalence zéro, un objectif que le pays s'est fixé pour 2020.

Le nombre annuel estimé de contaminations au virus VIH est passé de 15.500 au début des années 90 à 1.000 en 2011, selon les résultats d'une étude officielle des autorités sanitaires du royaume. Le taux de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans est passé de 1,7% en 1998 à 0,6% en 2013 et 0,4% en 2014.

Dans le pays, plus de 73.000 personnes vivraient avec la maladie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.