Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Science / Soyouz met en orbite un satellite géostationnaire 100% électrique

Soyouz met en orbite un satellite géostationnaire 100% électrique

Kourou (AFP) Vendredi 19 Mai 2017

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Le lanceur russe Soyouz décolle depuis le Centre spatial de Kourou en Guyane française, le 18 mai 2017 (AFP-Jody AMIET)

Le lanceur Soyouz a mis en orbite avec succès jeudi un satellite de télécommunications nouvelle génération, 100% électrique, depuis la Guyane française, pour l'opérateur européen SES.

A 08H54 (11H54 GMT, 13H54 heure de Paris), depuis le Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou, le lanceur russe s’est arraché du pas de tir, avec à son bord le premier satellite géostationnaire tout électrique de l’opérateur européen SES, basé au Luxembourg.

Il s’agit du premier lancement par un Soyouz d’un satellite SES-15 propulsé par électricité ce qui permet de ne pas avoir à embarquer de carburant. Ce gain de masse permet d'ajouter des équipements de télécommunication.

C'est le cinquième tir de l'année pour Arianespace. Initialement prévu début avril, l'envoi de ce Soyouz - le deuxième lancé en 2017 depuis Kourou - avait été reporté en raison d’un conflit social qui avait paralysé la Guyane pendant plus d’un mois.

Construit en Californie par Boeing, le satellite de télécommunication SES-15 couvrira l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et la Caraïbe ainsi que la zone allant de l’Alaska aux îles Hawaï. Il permettra à SES de fournir une large gamme de services de télécommunications, notamment les communications pour l'aéronautique, le maritime, les réseaux VSAT et les gouvernements.

Le satellite a été placé sur une orbite géostationnaire. Il représentait une masse au lancement de 2,3 tonnes.

Sa durée de vie opérationnelle est estimé à 15 ans au minimum.

La mission aura duré 5 heures et 18 minutes.

"Avec cette mission réussie, le lanceur Soyouz, déjà lanceur de référence pour les constellations de télécommunications et de navigation - Globalstar, 03b, Galiléo, OneWeb - démontre sa polyvalence et sa capacité à servir parfaitement le marché des satellites électriques. Arianespace confirme ainsi la disponibilité et la polyvalence de sa gamme de lanceurs au service de ses clients", a déclaré Arianespace dans un communiqué.

Outre un Soyouz, deux Ariane 5 avaient été clouées au sol par le conflit social en Guyane. Après plusieurs reports, la première a été lancée le 5 mai, la seconde le sera le 1er juin.Soyouz

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.