Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Société / Handicap: 25% des écoles primaires construites depuis 2008 pas accessibles

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Handicap: 25% des écoles primaires construites depuis 2008 pas accessibles

Paris (AFP) Mardi 03 Mars 2015

Un quart des écoles primaires (25%) construites depuis 2008 ne sont pas accessibles selon les règles en vigueur pour l'accueil des élèves handicapés, selon un rapport (AFP/Archives-Fred Dufour)

Un quart des écoles primaires (25%) construites depuis 2008 ne sont pas accessibles selon les règles en vigueur pour l'accueil des élèves handicapés, selon le rapport annuel de l'Observatoire national de la sécurité (ONS) et de l'accessibilité des établissements d'enseignement.

L'ONS a adressé en mai 2014 un questionnaire aux directeurs des 53.800 écoles publiques et privées, aboutissant à 15.039 réponses.

Un bâtiment scolaire "est considéré accessible dès lors qu’il permet aux élèves handicapés, avec la plus grande autonomie possible, de circuler, d’accéder aux locaux et équipements, d’utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier de l’éducation dispensée par l’école", explique le rapport, publié mardi.

L'ONS rappelle que les règles actuelles en termes d'accessibilité ont été instituées par une loi de 2005 pour entrée en vigueur au 1er janvier 2007.

Les directeurs de 69% des écoles construites avant 2008 ont répondu que l'entrée de l'école est "facilement repérable et accessible en toute autonomie", une proportion qui monte aux trois quarts pour les écoles construites après 2008, date qui prend en compte l'instruction des permis de construire après l'entrée en vigueur des nouvelles règles.

Les couloirs sont praticables dans 79% des écoles construites avant 2008 et dans 86% de celles bâties après 2008. Un couloir est considéré praticable s'il comporte un contraste visuel ainsi qu'un repère tactile et qu'il est libre de tout obstacle. La "non praticabilité" des couloirs dans 14% des établissements récents "pose le problème de l'accessibilité mais également de l'évacuation en cas de sinistre", souligne le rapport.

Par ailleurs, la moitié des directeurs d'école considère que les escaliers "peuvent être empruntés par des personnes handicapées, sans aide, en toute sécurité", et 60% dans les écoles construites après 2008, proportion jugée "anormalement faible" par le rapport. De même, 6% des écoles construites après 2008 déclarent n'avoir aucune salle de classe accessible.

Il existe au moins un sanitaire accessible dans 59% des écoles, mais 18% de celles bâties après 2008 n'ont pas de sanitaires accessibles. Les locaux de restauration ne sont pas accessibles dans 27% des écoles récentes, souligne l'ONS pour qui "l'égalité des droits des élèves ne paraît donc pas respectée".

Pour les écoles antérieures à 2007, "la mise en accessibilité doit être effectuée selon un programme de travaux défini par la commune", mais 72% des écoles interrogées n'ont pas fait l'objet de travaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2015 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.