Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Sport / CAN-2015: la CAF dément tout "accord de principe" pour un report en juin

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

CAN-2015: la CAF dément tout "accord de principe" pour un report en juin

Paris (AFP) Vendredi 31 Octobre 2014

Le président camerounais de la Confédération africaine de football (CAF) Issa Hayatou, à Marrakech le 10 mars 2013 (AFP/Archives-Fadel Senna)

La Confédération africaine de football (CAF) a démenti vendredi "l'accord de principe" annoncé par un quotidien marocain à propos d'un report de la CAN-2015 en juin 2015 en raison de l'épidémie d'Ebola.

"Faux et archi-faux!", a réagi le service de presse de la CAF auprès de l'AFP.

Dans son édition de vendredi, le quotidien As-Sabah (qui fait partie d'Eco-Medias, un des principaux groupes médiatiques du royaume) cite une "source autorisée" assurant qu'un "accord de principe" a été trouvé mercredi lors d'une réunion à Yaoundé avec le président de la CAF, Issa Hayatou.

Selon le journal, deux scénarios ont été avancés par la partie marocaine: l'organisation de la CAN en "juin 2015" ou en "janvier 2016". M. Hayatou s'est "montré disposé à accepter la demande marocaine" de report à l'une de ces dates, selon la même source.

Interrogée jeudi soir par l'AFP sur un tel report, une source marocaine proche du dossier a toutefois tempéré, soulignant qu'aucune décision officielle n'interviendrait avant la réunion du Comité exécutif de la CAF dimanche à Alger. "C'est à ce moment-là que la question sera tranchée. Avant ce ne sont que spéculations", a-t-elle indiqué.

La CAN-2015 est programmée du 17 janvier au 8 février, et le tirage au sort le 26 novembre à Rabat.

Le 11 octobre, le Maroc a demandé le report de la plus importante compétition sportive du continent en raison de l'épidémie d'Ebola, qui a fait plus de 4.900 morts, essentiellement dans trois pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone).

La CAF avait aussitôt répliqué que le calendrier restait inchangé, renvoyant la question au comité exécutif du 2 novembre et à une rencontre avec les autorités marocaines le lendemain à Rabat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.