Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Sport / Ligue 1: ca fleure bon pour Monaco, ça sent le roussi pour Bastia et Lorient

Ligue 1: ca fleure bon pour Monaco, ça sent le roussi pour Bastia et Lorient

Paris (AFP) Samedi 25 Février 2017

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Le défenseur de Monaco Fabinho (g) auteur d'un penalty face à Guingamp au Roudourou, le 25 février 2017 (AFP-FRED TANNEAU)

Le patron et la peur: Monaco, leader-chasseur de titre, a évité le piège post-Ligue des champions à Guingamp (2-1), tandis qu'à l'autre extrémité du classement, Bastia (19e) et Lorient (20e et dernier) glissent vers la L2, à l'issue de la 27e journée de L1 samedi.

. Jardim, leçon de maîtrise

L'AS Monaco n'a donc pas reproduit le schéma d'un Paris SG qui a perdu des points face à Toulouse (0-0) après son exploit en Ligue des champions contre le Barça (4-0).

C'est une attitude de patron. "On est là pour gagner le championnat", a d'ailleurs commenté calmement sur Canal+ Sport Almamy Touré, défenseur monégasque. Monaco a trois points d'avance sur Nice et provisoirement six sur le PSG qui se rend à Marseille dimanche pour le "clasico" du championnat de France.

Alors que la bande à Falcao doit encore digérer son match de fou à Manchester (succès final de City 5-3), elle a livré un match tout en maîtrise à Guingamp, là où d'autres grosses cylindrées n'avaient pas trouvé la clé (comme le PSG qui y avait été battu 2-1 le 17 décembre, tout comme Lyon sur le même score le 11 février).

Après l'ouverture du score de Kamil Glik, Fabinho s'est même permis de tirer un penalty façon Panenka. Sous le regard de Falcao, revenu à ce moment là du match sur le banc après des crampes, qui avait manqué un penalty face à City cette semaine.

De quoi chambouler la hiérarchie des tireurs à l'ASM ? Non à en croire Jardim, même si Fabinho présente un 11/11 en L1 dans cet exercice.

"Les deux sont de gros tireurs et les deux sont de grands joueurs, a relativisé le coach portugais. Falcao n'en a jamais raté en Championnat. Fabinho non plus. Si c'était aujourd'hui, je prendrais à nouveau la même décision. Je suis une personne qui donne sa confiance aux joueurs qui travaillent bien. Ce n'est pas parce qu'il (Falcao) rate qu'il est un mauvais joueur".

. Bastia et Lorient décrochent

Corses et Morbihannais étaient mal en point(s) avant cette journée, et leur défaite respective à Angers (3-0) et Rennes (1-0) a encore noirci le tableau.

Dijon, 18e et barragiste, dispose donc de quatre points d'avance sur Bastia et cinq sur Lorient.

Au passage, il y a eu un petit évènement: Rennes, qui n'avait plus gagné en L1 depuis le 4 décembre, a donc renoué avec le succès.

Lille a déchanté contre Bordeaux (défaite nordiste 3-2, alors que le Losc menait 2 à 1), peut trembler pour la suite, avec seulement deux points d'avance sur la 18e place.

Et la question d'un tandem Bielsa-Passi la saison prochaine agite toujours les conversations. Franck Passi, actuel N.1, sera-t-il adjoint de Marcelo Bielsa à Lille dès juillet? "Ca dépend de Franck", a seulement répondu Gérard Lopez, président-propriétaire du Losc, au micro de beIN Sports.

Nancy, qui fête cette année ses 50 ans, n'est pas non plus dans une situation confortable. Après son nul contre Toulouse (0-0), l'ASNL n'a qu'un point d'avance sur la place de barragiste. La lutte pour le maintien sera terrible jusqu'au bout.

Suite et fin de la 27e journée dimanche avec, outre OM/PSG, Saint-Etienne/Caen et Lyon/Metz.

vendredi

Nantes - Dijon 3 - 1

Nice - Montpellier 2 - 1

samedi

Guingamp - Monaco 1 - 2

Angers - Bastia 3 - 0

Nancy - Toulouse 0 - 0

Lille - Bordeaux 2 - 3

Rennes - Lorient 1 - 0

dimanche

(15h00) Saint-Etienne - Caen

(17h00) Lyon - Metz

(21h00) Marseille - Paris SG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.