Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Sport / Serbie-Albanie: L'UEFA accorde la victoire à la Serbie mais pas les points

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Serbie-Albanie: L'UEFA accorde la victoire à la Serbie mais pas les points

Paris (AFP) Vendredi 24 Octobre 2014

Le défenseur serbe Stefan Mitrovic récupère le drapeau acheminé par un drone au dessus du stade à Belgrade lors de la rencontre Serbie-Albanie, le 14 octobre 2014 (AFP-Alexa Stankovic)

L'instance disciplinaire de l'UEFA a décidé d'accorder à la Serbie la victoire 3 à 0 suite à l'arrêt définitif du match de qualification pour l'Euro-2016 contre l'Albanie le 14 octobre à Belgrade, tout en la privant des points de la victoire, ont annoncé vendredi la Fédération serbe et l'UEFA.

L'UEFA a, de plus, infligé à la Serbie deux matches à huis clos. Les deux fédérations, albanaise et serbe, devront payer une amende de 100.000 euros chacune pour leur responsabilité dans les incidents qui ont mené à l'interruption du match.

L'Albanie a décidé dans la foulée de faire appel de la décision de l'UEFA. "La décision de la commission (de discipline de l'UEFA, ndlr) est étrange et inacceptable. La Fédération albanaise de football va faire appel contre cette décision pour obtenir les trois points de la victoire", a déclaré le secrétaire de la Fédération albanaise Ilir Shulku.

"L'UEFA n'a pas rendu la justice, les trois points devaient revenir à l'Albanie. Ils ont été enlevés alors que nous les méritions", a affirmé de son côté le sélectionneur de l'Albanie, Gianni de Biasi.

L'incident s'était produit après le survol du stade par un drone auquel était accroché un drapeau d'une carte de la "Grande Albanie", projet nationaliste visant à regrouper dans un même État les communautés albanaises des Balkans.

L'apparition du drapeau avait provoqué une explosion de colère des supporteurs serbes dont certains ont lancé des fumigènes sur la pelouse et d'autres objets.

Une énorme bousculade s'en était suivie avec des scènes de pugilat entre joueurs et spectateurs.

Ces violences ont encore un peu plus exacerbé les tensions entre la Serbie et l'Albanie. Les deux pays entretiennent dans la région des relations toujours hostiles en raison de différends historiques et récents comme sur le Kosovo, ex-province serbe peuplée en majorité d'Albanais, qui a proclamé unilatéralement son indépendance en février 2008.

Une visite historique du Premier ministre albanais Edi Rama à Belgrade, la première d'un chef de gouvernement albanais en Serbie depuis 68 ans, initialement prévue mercredi, a finalement été reportée au 10 novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.