Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Sport / Tennis: happy birthday pour Tsonga, les favoris aussi en quarts

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Tennis: happy birthday pour Tsonga, les favoris aussi en quarts

Monte-Carlo (Principauté de Monaco) (AFP) Jeudi 17 Avril 2014

Jo-Wilfried Tsonga retourne une balle de l'Italien Fabio Fognini dans le Masters 1000 de Monte-Carlo, le 17 avril 2014 à Monaco (AFP-Valery Hache)

Jo-Wilfried Tsonga a fêté son 29e anniversaire par une qualification jeudi pour les quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, tandis que les favoris Nadal, Federer et Wawrinka ont aussi gagné leur ticket.

Le Français, 12e mondial, s'est débarrassé de l'Italien Fabio Fognini en trois sets 5-7, 6-3, 6-0, profitant de la nervosité d'un adversaire qui a longtemps eu le match en mains avant de complètement disjoncter sur la fin, ce qui lui a valu les sifflets du public.

C'est une bonne victoire pour le N.2 français, en quête de confiance depuis le début de la saison. Elle lui permet d'atteindre les quarts de finale d'un Masters 1000 pour la 19e fois de sa carrière, la première depuis celui de Shanghai en octobre dernier.

Fognini est redoutable sur terre battue. Il avait remporté 16 matches sur 18 depuis le début de la saison sur cette surface. Mais l'Italien, au bras de feu, est toujours aussi caractériel.

Il a d'abord nettement dominé un Tsonga un peu timide dans le premier set. Mais le match a tourné à 3-3 dans la deuxième manche, quand Fognini a raté des balles de break.

Il s'est énervé et s'est mis à complètement déjouer, frisant parfois le ridicule dans ses choix. L'Italien a ensuite joué la Comedia dell'arte dans la dernière manche, appelant le kiné en feignant de se plaindre des adducteurs.

Son attitude a tellement agacé les spectateurs, y compris les nombreux Italiens présents dans les gradins, qu'elle lui a valu des sifflets nourris à sa sortie.

Le Suisse Roger Federer face au Tchèque Lukas Rosol au Masters 1000 de Monte-Carlo, le 17 avril 2014 à Monaco (AFP-Valery Hache)

"Je savais qu'il fallait s'accrocher", a souligné Tsonga. "Il joue très bien, mais a aussi des failles par instant. On s'attend à tout avec lui. L'objectif c'était de rester concentré du début jusqu'à la fin."

- Wawrinka qualifié sans jouer -

Au tour suivant, le Français aura fort à faire puisqu'il affrontera Roger Federer, le N.4 mondial, qui a disposé du Tchèque Lukas Rosol (47e) en deux sets 6-4, 6-1.

Federer a été un peu moins à l'aise que mercredi face à un autre Tchèque Radek Stepanek (41e), laminé en 52 minutes (6-1, 6-2).

Moins en rythme, commettant quelques erreurs, le Suisse a cédé son service en début de premier set sur une double faute.

Mais il n'a pas tardé à remettre les choses à plat, après avoir été mené 4-2, en alignant quatre jeux consécutifs contre un Rosol encore une fois un peu irrégulier.

L'ex-N.1 mondial, triple finaliste à Monte-Carlo (2006, 2007, 2008), a survolé le dernier set, avec un taux de réussite parfait sur les balles de break (4 sur 4 sur l'ensemble du match).

L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial et octuple vainqueur du tournoi, a obtenu sans difficulté son ticket pour les quarts de finale en battant l'Italien Andreas Seppi, 35e mondial, 6-1, 6-3.

L'Espagnol Rafael Nadal retourne une frappe de l'Italien Andreas Seppi, le 17 avril 2014 au Masters 1000 de Monte-Carlo (AFP-Valery Hache)

"J'ai joué un peu mieux qu'hier (mercredi). J'ai joué longtemps à un bon niveau, en bougeant bien, en mettant la bonne intensité", a réagi le Majorquin, qui défiera au prochain tour son compatriote David Ferrer (6e).

"David est un joueur très difficile à jouer sur toutes les surfaces. Mais ici sur terre battue, c'est toujours un gros défi, a poursuivi Nadal. Il faut jouer long, agressif, sinon le match dépendra de lui, ce qui n'est pas bon."

Le Suisse Stanislas Wawrinka, N.3 mondial, s'est lui aussi qualifié en quarts, beaucoup plus facilement que l'Espagnol puisqu'il n'a pas eu besoin de jouer.

Son adversaire, l'Espagnol Nicolas Almagro (20e), a déclaré forfait avant le début de la rencontre en raison d'une douleur au pied gauche.

Wawrinka rencontrera en quarts le Canadien Milos Raonic (10e), qui a éliminé l'Espagnol Tommy Robredo (18e) en deux sets 6-4, 6-3.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.