Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Sport / Tennis: Milos Raonic renverse Federer à Paris et peut rêver au Masters

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris Parler de cet article à un ami
Partager sur Facebook

Tennis: Milos Raonic renverse Federer à Paris et peut rêver au Masters

Paris (AFP) Vendredi 31 Octobre 2014

La légende Roger Federer (g) salue son vainqueur du jour, le Canadien Milos Raonic, à l'issue de leur match de quart de finale du Masters 1000 de Paris, le 31 octobre 2014 à Bercy (AFP-)

Milos Raonic, N.10 mondial, a réussi un énorme coup d'éclat en éliminant Roger Federer (N.2) vendredi en quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, ce qui lui permet de rester en course pour la qualification au Masters.

Sûr de sa force, avec un service toujours aussi canon, le Canadien a signé sa première victoire (7-6 (7/5), 7-5) en sept matches face à Federer.

Le Suisse restait pourtant sur une série de 14 victoires, n'ayant plus perdu depuis sa défaite en demi-finale de l'US Open face au Croate Marin Cilic.

Raonic a ainsi préservé ses chances de devenir le premier Canadien à disputer le Masters, qui aura lieu à Londres du 9 au 16 novembre.

Il sera qualifié si le Japonais Kei Nishikori bat l'Espagnol David Ferrer lors du dernier quart vendredi soir. Dans le cas contraire, Raonic devra gagner le tournoi pour être assuré d'aller à Londres.

"En considérant tout le contexte autour de ce match, je pense que c'est la plus grande victoire de ma carrière", a-t-il réagi.

La bataille pour le Masters a été farouche tout au long de la semaine. Après le Britannique Andy Murray (N.8) jeudi, Tomas Berdych (N.5) a gagné son billet pour Londres vendredi.

Le Tchèque a pour cela signé sa douzième victoire (6-7 (4/7), 6-4, 6-4) en autant de matches face au Sud-africain Kevin Anderson (18e). Ce sera sa cinquième participation d'affilée au Masters, dont il avait atteint les demi-finales en 2011.

Berdych, qui avait remporté le tournoi parisien en 2005 pour sa première participation, et Raonic s'affronteront samedi en demi-finale.

Le Canadien a matraqué Federer avec son service (21 aces). Ce dernier l'avait pourtant battu deux fois cette saison, assez sèchement, à Wimbledon et Cincinnati.

- La place de N.1 s'éloigne pour Federer -

Les deux manches ont donné lieu à une bataille de services, les échanges étant réduits au minimum. Federer ne s'est procuré qu'une seule balle de break, synonyme de balle de set, à 5-4 pour lui dans le second set.

Raonic l'a effacée d'un ace. Puis il a saisi sa chance, sur sa deuxième balle de break du match seulement, pour prendre le service de Federer dans le jeu suivant.

Le Suisse voit s'éloigner la place de N.1 mondial, même s'il y croit encore. "J'ai toujours pensé que ça se réglerait à Londres", a-t-il assuré.

Novak Djokovic, l'actuel N.1, a pourtant réussi la bonne opération du jour en début de soirée, en prenant une nouvelle fois le dessus sur Murray (7-5, 6-2).

Le Serbe, tenant du titre, a remporté sa quatrième victoire de la saison - la 15e en 23 confrontations - sur Murray, qui ne l'a plus battu depuis la finale de Wimbledon en juin 2013.

L'Ecossais a bien tenu le choc pendant un set et demi, mais s'est ensuite effondré, usé physiquement après avoir passé six semaines consécutives sur le circuit, remportant trois titres (Shenzhen, Vienne et Valence).

Le N.1 mondial Novak Djokovic, victorieux du Britannique Andy Murray en quart de finale du Masters 1000 de Paris, le 31 octobre 2014 à Bercy (AFP-)

Djokovic disputera sa troisième demi-finale à Paris. A chaque fois qu'il y a été demi-finaliste, il a remporté le tournoi (2009 et 2013).

Le premier set a été extrêmement intense entre deux joueurs se connaissant sur le bout des doigts. Djokovic s'est procuré six balles de break, mais n'a concrétisé que sur le dernier jeu de service de Murray.

La frustration a ensuite gagné le Serbe quand il a mené 40-0 sur le service du Britannique, en début de seconde manche, sans pouvoir breaker.

Il a même concédé son engagement sur le jeu suivant. Mais cela a été le dernier retour de flamme pour Murray qui, exténué, a concédé les cinq derniers jeux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2014 AFP Agence France-Presse.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.