Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / A la Une / Macron: les sauveteurs de la SNSM sont "morts en héros"

Macron: les sauveteurs de la SNSM sont "morts en héros"

Les Sables-d'Olonne (France) (AFP) Jeudi 13 Juin 2019

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris
Partager sur Facebook

Emmanuel Macron rend hommage aux sauveteurs de la SNSM morts en portant secours à un chalutier en détresse, le 13 juin 2019 aux Sables-d'Olonne en Vendée (POOL/AFP-STEPHANE MAHE)

"C'est toute la Nation qui s'incline" et "qui pleure" "trois de ses enfants morts en héros", a déclaré Emmanuel Macron en rendant hommage jeudi aux trois sauveteurs de la SNSM morts vendredi dernier en portant secours à un chalutier en détresse.

"Le sens qu'ils avaient donné à leur existence (...) était de sauver la vie des autres", a salué le chef de l'Etat devant plusieurs centaines de personnes rassemblées pour une cérémonie d'hommage devant le prieuré Saint-Nicolas, qui surplombe la baie des Sables-d'Olonne, où s'est déroulé le drame.

"C'est bien toute la Nation qui reconnaît leur mérite exceptionnel, qui distingue leur incroyable dévouement pour accomplir ce qu'ils considéraient comme leur devoir. C'est bien toute la Nation qui s'incline devant la douleur digne de leurs familles, leurs compagnes, leurs enfants, leurs parents et tous leurs proches. Chères familles, aujourd'hui le chagrin l'emporte, mais je vous le dis: soyez fiers", a souligné M. Macron.

Les cercueils des sauveteurs de la SNSM sont déposés près du président Emmanuel Macron lors d'une cérémonie d'hommage aux Sables-d'Olonne en Vendée, le 13 juin 2019 (POOL/AFP-STEPHANE MAHE)

Le chef d'Etat a fait chevalier de la Légion d'honneur les trois victimes: Dimitri Moulic, mécanicien bateau de 37 ans, Alain Guibert, marin pêcheur de 51 ans et Yann Chagnolleau, patron pêcheur retraité de 54 ans, dont les cercueils étaient recouverts du drapeau tricolore.

"Yann, Alain et Dimitri avaient choisi l'engagement bénévole, désintéressé, au service des autres. Parce que pour eux, et quels que soient les risques, la solidarité des gens de mer était plus forte que tout. Ce 7 juin, ces trois-là sont allés au bout de leur idéal, en hommes d'honneur et de courage qu'ils étaient, en marins qu'ils étaient", a déclaré M. Macron qui a également décoré de la Légion d'honneur les quatre sauveteurs rescapés du naufrage.

"C'est toute une famille que la République souhaite honorer aujourd'hui", a souligné le chef de l'Etat saluant les "8.000 femmes et hommes qui ne cessent de prendre des risques sur leur temps libre" pour porter "avec ce même courage et cette même fierté" assistance en mer avec la SNSM.

"Nous leur devons tant et tant de vies sauvées et le peuple de France le sait bien", a-t-il dit.

"Nous nous battrons pour faire vivre ce beau modèle solidaire et fraternel du sauvetage en mer. Le gouvernement et le Parlement le feront, et ils sont déjà engagés ensemble. Et j'y veillerai", a-t-il poursuivi. Car "la France est une nation d'océans et de mers et cela continuera".

Créée en 1967, la SNSM a secouru environ 9.000 personnes en 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.