Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / France / Notre-Dame: la France veut un mécanisme européen pour le patrimone en péril (presse)

Notre-Dame: la France veut un mécanisme européen pour le patrimone en péril (presse)

Paris (AFP) Dimanche 21 Avril 2019

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris
Partager sur Facebook

Le président Emmanuel Macron (c) devant Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019 (POOL/AFP/Archives-PHILIPPE WOJAZER)

le président français Emmanuel Macron va proposer à l'UE de créer "un mécanisme de coopération pour le patrimoine européen en péril", qui sera discuté lors d'une réunion à Paris le 3 mai prochain, a-t-on indiqué de source gouvernementale.

"Comme le patrimoine n'est pas une compétence européenne, le président a pris l'initiative d'écrire à ses homologues pour leur proposer de créer un mécanisme de coopération pour le patrimoine européen en péril, visant à se prêter assistance, à partager des compétences et des savoir-faire", a déclaré la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, dans un entretien au Journal du Dimanche.

"Quand il y a un grand incendie en Europe, un mécanisme de solidarité peut permettre de prêter des canadairs entre pays de l'Union. Pour le patrimoine, on peut imaginer un réseau d'experts mis à disposition en fonction des besoins", a ajouté Amélie de Montchalin.

"Nous invitons nos homologues européens, ministres de la Culture et des Affaires européennes, à se réunir en France le 3 mai prochain. En complément de nos compétences et nos moyens, si l’on peut également bénéficier du soutien et des retours d’expérience de nos voisins pour reconstruire Notre-Dame, nous saisirons cette occasion", a poursuivi le ministre de la Culture Franck Riester.

"Face à ce choc émotionnel et à cet élan de générosité, que nous avons ressenti, nous devons, ensemble, améliorer nos politiques patrimoniales dans nos pays, et à terme au niveau européen", a-t-il plaidé.

Les ministres européens seront invités le 3 mai à présenter des "démarches innovantes et participatives" et "un ou deux lieux emblématiques de leur pays, représentatif du rayonnement européen, et qui est en danger", a précisé la secrétaire d'Etat.

Les deux ministres ont d'autre part souhaité que de "jeunes européens puissent participer" au chantier de restauration de Notre-Dame.

Le président Macron a promis de reconstruire d'ici cinq ans la cathédrale Notre-Dame de Paris, joyau de l'art gothique, ravagée par un incendie lundi soir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.