Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Insolite / Inde: Un homme se coupe un doigt après avoir voté pour le mauvais parti

Inde: Un homme se coupe un doigt après avoir voté pour le mauvais parti

New Delhi (AFP) Vendredi 19 Avril 2019

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris
Partager sur Facebook

En Inde, l'index de chaque votant est marqué à l'encre indélébile une fois qu'il a voté, pour qu'il ne risque pas de voter à nouveau (AFP/Archives-ARUN SANKAR)

Un Indien, désespéré parce qu'il venait de se tromper et de voter pour le mauvais parti aux élections législatives actuellement en cours en Inde, s'est coupé l'index avec un couperet à viande.

Dans une vidéo qui est immédiatement devenue virale sur les réseaux sociaux, Pawan Kumar explique qu'il a confondu, en votant jeudi, les symboles présentés sur la machine électronique et a voté pour le parti du Premier ministre nationaliste Narendra Modi au lieu du candidat rival présenté dans son Etat de l'Uttar Pradesh (nord).

Désespéré, il est rentré chez lui et s'est coupé l'index. Bien que les votes soient électroniques dans les bureaux de vote, l'index de chaque électeur est marqué avec de l'encre indélébile une fois qu'il a voté, pour qu'il ne puisse pas voter à nouveau.

Une deuxième vidéo montre le couperet à viande sur le sol, et Kumar à côté, tenant sa main avec un bandage sur l'emplacement du doigt manquant.

"Je voulais voter pour l'élephant et c'est parti sur la fleur", explique-t-il dans la vidéo.

La fleur de lotus est le symbole du parti au pouvoir, alors que l'éléphant est celui d'une coalition opposée au Premier ministre dans l'Uttar Pradesh.

Jeudi était le deuxième jour des élections marathon en Inde, qui ont commencé le 11 avril et se termineront le 19 mai.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.