Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Insolite / La Nasa invite le sceptique basketteur Stephen Curry à vérifier qu'on a bien marché sur la Lune

La Nasa invite le sceptique basketteur Stephen Curry à vérifier qu'on a bien marché sur la Lune

Washington (AFP) Mercredi 12 Décembre 2018

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris
Partager sur Facebook

Stephen Curry, le 3 décembre 2018, à Atlanta (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP-Kevin C. Cox)

Quand l'Américain Stephen Curry, l'un des meilleurs joueurs de basket de ces dernières années, doute à haute voix que des astronautes aient bien marché sur la Lune, la Nasa prend l'affaire très au sérieux.

Comme beaucoup de fans du basketteur des Golden State Warriors, l'agence spatiale américaine a entendu le joueur demander nonchalamment aux autres participants du podcast de basket "Winging It", publié lundi: "On est vraiment allés sur la Lune?

- Non...", ont répondu les autres.

"Vous n'y croyez pas?" le relance-t-on. Stephen Curry répond non.

Ni une ni deux, un porte-parole de la Nasa, toujours très vigilante sur son image et la valorisation de son histoire, a publié un communiqué à l'attention du joueur de 30 ans.

"Nous serions très heureux que M. Curry vienne visiter le laboratoire lunaire du Centre spatial Johnson à Houston, peut-être la prochaine fois que les Warriors viennent jouer contre les Rockets", a déclaré le porte-parole Allard Beutel.

"Nous avons des centaines de kg de roches lunaires stockées ici, ainsi que le centre de contrôle des missions Apollo. Durant sa visite, il pourra voir de ses yeux ce que nous avons fait il y a 50 ans, ainsi que ce que nous faisons actuellement pour retourner et rester sur la Lune dans les prochaines années", a poursuivi le porte-parole de la Nasa.

L'agence spatiale américaine a une page sur son site à l'attention de ceux qui ne croient pas les images représentant les 12 astronautes à avoir foulé le sol lunaire, de 1969 à 1972. Elle pointe que les équipements laissés par les Américains à la surface ont été pris en photo, en haute résolution, par les satellites en orbite de la Lune. L'argument le plus fort, selon la Nasa, est que l'URSS, alors "ennemie", avait à l'époque félicité les Etats-Unis.

Stephen Curry a répondu sur Twitter à l'invitation avec un seul caractère: un émoji souriant avec des lunettes de soleil.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.