Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / Insolite / Un avion furtif américain F-35 gravement endommagé au Japon par un oiseau

Un avion furtif américain F-35 gravement endommagé au Japon par un oiseau

Washington (AFP) Jeudi 16 Mai 2019

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris
Partager sur Facebook

Un F-35B des Marines à la manoeuvre à Bahreïn en novembre 2018 (AFP/Archives-STR)

Un avion furtif américain déployé au Japon a été gravement endommagé par un oiseau qui a causé des millions de dollars de dégâts, a-t-on appris mercredi auprès du corps des Marines.

"Le 7 mai, un F-35B assigné au 12e groupe aéronaval (...) a interrompu son décollage en raison d'une collision avec un oiseau à la base du corps des Marines d'Iwakuni", dans l'ouest du Japon, a indiqué le commandant Christopher Harrison, porte-parole des Marines.

Le pilote est sain et sauf, a-t-il précisé.

Les dégâts n'ont pas été évalués précisément mais le corps des Marines a déjà classé l'incident dans la catégorie "A", ce qui veut dire que le coût devrait dépasser les 2 millions de dollars.

Le mois dernier un chasseur F-16 exploité aux Etats-Unis avait été frappé par un faucon, a indiqué l'armée de l'air américaine sur un site internet spécialisé dans les questions militaires. Des images de cet incident survenu le 17 avril montraient les restes déchiquetés d'un oiseau dans le train d'atterrissage de l'appareil.

Lancé au début des années 1990, le F-35 est le plus cher des programmes d'armement de l'histoire militaire américaine, avec un coût estimé au total à près de 400 milliards de dollars pour le Pentagone, pour un objectif de près de 2.500 appareils à produire dans les décennies à venir.

Le F-35B en est la variante à décollage court et atterrissage vertical, destinée au corps des Marines. Chaque appareil coûte 115 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.