Vous êtes ici : Accueil / Info en Continu / People / Booba annonce un combat de boxe contre Kaaris en avril à Bruxelles

Booba annonce un combat de boxe contre Kaaris en avril à Bruxelles

Paris (AFP) Vendredi 11 Janvier 2019

Diminuer le texte Taille par défaut Augmenter le texte
Imprimer Ajouter aux favoris
Partager sur Facebook

Booba (à gauche) le 19 mai 2014 à Cannes, et Kaaris, le 25 mars 2015 à Paris (AFP/Archives-Dominique FAGET, Loïc VENANCE)

Le rappeur Booba a annoncé pour le 5 avril à Bruxelles un combat de boxe contre son rival Kaaris, avec "300.000 euros garantis" à la clef, jeudi soir sur les réseaux sociaux.

"#octogone le 05 avril à Bruxelles au Palais 12 (18.000 personnes) catégorie lourd-léger", a écrit Booba sur son compte Instagram.

Il a accompagné ce message d'une vidéo où on le voit au volant d'un véhicule dire notamment: "Armand, tu vas recevoir demain le contrat par huissier, signé par moi-même, à Universal, comme t'as demandé. (...) T'es une grosse merde! Ta seule issue, c'est la bagarre. 300.000 euros garantis. Garantis! C'est le minimum. Donc à toi de jouer, frère".

Frères ennemis du rap français après avoir été proches, Booba et Kaaris ont été condamnés début octobre à 18 mois de prison avec sursis pour leur retentissante bagarre à l'aéroport parisien d'Orly en août. Ils avaient effectué dans la foulée trois semaines de détention provisoire.

Une audience est prévue le 17 janvier pour déterminer les dommages et intérêts, la bagarre ayant occasionné des dégâts évalués à 50.000 euros.

Depuis la "bataille d'Orly", les deux pères de famille d'origine francilienne ont continué à se lancer des piques, dans la tradition du clash de rap, et ont accepté de s'affronter à mains nues pour régler leur différend.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.
Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.